Régates

Fêtes de la mer et des littoraux  : Eole est poussif , jeunes, élus  et nouveaux anciens nous accompagnent

Ces fêtes de la mer et des littoraux ont remplacé par le hasard du calendrier la vénérable “Grussanote”.

L’orientation de cette manifestation nautique était assez similaire mais avec aussi des évolutions :

Un esprit régate tranquille ouverte à tous les bateaux, pour peu que le skipper soit licencié,

La volonté d’un parcours ouvert aux riders, planchistes avec ou sans foils, kite surfs et bateaux non licenciés dans le cadre du rallye suivant les bateaux en régate,

Le parrainage de la manifestation par Philippe Bru (PBO), organisateur d’épreuves internationales et de masse de windsurf tel que le défi Wind, convaincu de l’intérêt d’établir des ponts entre supports de navigation, entre les clubs et entre les générations.

La présence rassurante et aux moyens structurés de la SNSM

La volonté et la nécessité de s’entourer de professionnels du nautisme à la fois pour la qualité des interventions, de la pédagogie et des moyens :

  • Go Voile (Gilles) a apporté tout son savoir-faire acquis par sa formation et son expérience professionnelle
  • Nautivoile a apporté ses moyens logistiques tournés vers l’apprentissage des encadrants et la sécurité (Zodiac, Médecin urgentiste, présence de Marcel Oliver de la FFV).

La synergie créée entre ces quatre entités permet de mettre en commun des moyens inatteignables par chaque club pris individuellement.

Reste que d’un point de vue sportif, Eole reste le maître, et il choisit vent faible, rendant la navigation en planches/funboard impossible. Jean Philippe Roques, fils de Jean,  “Rockie” nous avait promis de participer coute que coute. Il devait participer en windfoils. Amateur aussi de classiques, il participait avec une windsurfer newlook et terminait le parcours à force des bras en pumping.

La flotte des bateaux inscrits (20 quand même) est intéressante car elle rassemble plutôt des croiseurs : les pirates de Barberousse étaient là accompagnés par un vénérable ketch “Rangoon”.

Un bateau d’élus de la mairie de Gruissan et du parlement de la mer soutenait notre manifestation.

Le surprise “illico Presto” , “Perle Gruissanaise” et “ Hélios ont bataillé en tête mais quel plaisir de voir Jean Pierre et Nicole batailler en envoyant le spi.

L’adjoint de Philippe Bru, Cyril Bosset, ne pouvant naviguer en planche à foil, a skippé le bateau de son père  : Objectif atteint.

Pour le repas, Le barbecue a été rallumé et a réuni des têtes nouvelles mêlant jeunes et anciens piliers du club.

Merci aux bénévoles du club et clubs associés.

A renouveler à la fois en épreuve sportive mais aussi pour la facilitation en organisation et la synergie  professionnalisme /bénévoles.

Régate La Barberousse – reporter Georges BARADAT

50 milles de l’Aude 2020